Les masques traités sont plus dangereux que le COVID-19

Les masques traités sont plus dangereux que le COVID-19

On savait un peu que la plupart des masques étaient nocifs à la santé et plus particulièrement ceux traités avec des substances chimiques toxiques. Ils ont néanmoins été imposés à la majorité des populations en guise de panacée contre le COVID-19.

Certains masques anti-COVID-19 sont traités avec des substances chimiques cancérigènes avérées et des perturbateurs endocriniens susceptibles d’affecter l’équilibre hormonal et avoir un impact sur la reproduction humaine.

Dans certains pays, des masques non homologués sont traités avec des substances chimiques tératogènes interdites par des Conventions internationales.  

Ce type d’information est censuré par les grands Manitous des réseaux sociaux pour une raison bien simple: le profit. Mais également par choix lié à l’idéologie diffuse et dominante.

Le port du masque est donc non seulement inutile vu la taille du virus, bien inférieure aux micro pores des tissus composant la muselière humaine, mais également dangereux car il implique, outre la difficulté de respiration, une inhalation de produits chimiques potentiellement nocives pour la santé. 

Le port du masque est donc un enjeu de santé publique mais pas dans le sens voulu par des pouvoirs publics totalement soumis au diktat des lobbies. Comme tout produit manufacturé, l’usage du masque en permanence est plus dangereux pour la santé que le COVID-19.

Vouloir l’imposer à tout prix comme une nouvelle muselière physique et distinctive au cheptel humain aurait du nous interpeller. Le bâillonnement était symbolique, abstrait et conceptuel jusqu’à ce qu’il se matérialise à la faveur d’une opération de guerre hybride impliquant un élément biologique de faible latence mais persistant et changeant. Le spectacle devient terne et monotone, la narration officielle inconsistante, il faudra bien continuer à divertir la masse par divers petits stratagèmes ou inventer de nouveaux ennemis imaginaires pour oublier les risques réels induits par des choix systémiques destructeurs.

0

Source: Lire l'article complet de Strategika 51

À propos de l'auteur Strategika 51

« Portail indépendant de l’information stratégique asymétrique et non linéaire. » Journal of a Maverick. A Pre-Socratic and a Non-linear Observer of the World. Carnet de bord d'un observateur de crise, pré-socratique, iconoclaste et évoluant en mode non-linéaire. Contact: strategika51link@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You