L’Europe et les nouvelles sanctions contre l’Iran

L’Europe et les nouvelles sanctions contre l’Iran

Par Moon of Alabama – Le 9 octobre 2020

Les États-Unis ont imposé de nouvelles sanctions à l’Iran qui rendront tout commerce avec le pays très difficile :

L'administration Trump a décidé d'imposer de nouvelles sanctions au pays, cette fois-ci contre l'ensemble du secteur financier iranien. Ces nouvelles mesures auront de sérieux effets secondaires en coupant l'accès au secteur financier américain aux entités qui s'engagent avec le secteur financier iranien. Depuis que l'idée a été lancée publiquement, beaucoup ont fait valoir que sanctionner le secteur financier iranien reviendrait à éviscérer le commerce humanitaire qui avait survécu à la lourde main des sanctions américaines existantes.

Derrière ce mouvement, il y a la pression du lobby sioniste. Le président Trump a besoin de fonds de campagne et le lobby les lui fournit. Cette décision est également destinée à prévenir toute tentative d’une nouvelle administration potentielle de relancer l’accord nucléaire avec l’Iran :

Cette idée semble avoir été introduite pour la première fois dans le discours public par un article du Wall Street Journal daté du 25 août 2020, rédigé par Mark Dubowitz et Richard Goldberg, exhortant l'administration Trump à "construire un mur de sanctions contre l’Iran" pour empêcher toute future administration Biden de revenir au Plan d'action global conjoint (JCPoA), l'accord nucléaire entre l'Iran et les grandes puissances mondiales sur lequel le président Donald Trump est revenu en mai 2018.

Les nouvelles sanctions mettront fin à tous les échanges commerciaux entre les pays « occidentaux » et l’Iran.

Le ministre iranien des affaires étrangères a réagi avec défi :

Javad Zarif @JZarif - 17:30 UTC - 8 Oct 2020

En pleine pandémie de Covid19, le régime américain veut faire sauter les derniers canaux pour payer la nourriture et les médicaments. Les Iraniens survivront à cette dernière cruauté. Mais conspirer pour affamer une population est un crime contre l'humanité. Les coupables et tous ceux qui bloquent notre argent feront face à la justice.

En réponse, l’Iran continuera son ouverture vers l’Est. La Russie, la Chine et probablement l’Inde maintiendront ouvertes les voies de paiement avec l’Iran ou concluront des accords de troc.

Les Européens, qui jusqu’à présent n’ont pas osé s’opposer aux sanctions américaines contre l’Iran, risquent d’être à nouveau montrés comme les lèche-culs américains qu’ils ont toujours été. Ils vont ainsi perdre un marché de 85 millions de personnes qui a les moyens de payer pour leurs produits de grande valeur. S’ils arrêtent le commerce de produits humanitaires avec l’Iran, ils montreront également que leurs « valeurs » tant vantées ne signifient rien.

L’Union européenne affirme qu’elle veut être un acteur indépendant sur la scène mondiale. Si cela doit être pris au sérieux, ce serait le moment de le démontrer.

Moon of Alabama

Traduit par Wayan, relu par Hervé pour le Saker Francophone

Source: Lire l'article complet de Le Saker Francophone

À propos de l'auteur Le Saker Francophone

« Le chaos du monde ne naît pas de l'âme des peuples, des races ou des religions, mais de l'insatiable appétit des puissants. Les humbles veillent. » Un groupe de citoyens francophones qui désire faire partager au public francophone des analyses venues du monde entier et exprimées dans d'autres langues. Rendre accessible la pensée dissidente où qu'elle se trouve. Ce site est une émanation du Saker US mais avec notre propre sensibilité francophone. Nous n'avons pas besoin de vos dons, nous sommes tous bénévoles, mais vos talents sont bienvenus si vous avez des dispositions pour la traduction (anglais, allemand, russe, etc.) et aussi pour la relecture en Français

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You