Le poison des jobs à la con

Le poison des jobs à la con

On commence à entrevoir les effets dévastateurs possibles du piège des jobs à la con. Ce sont des jobs où l’on vous traite comme si vous étiez utile, et où vous êtes censé faire semblant de croire que vous l’êtes, tout en sachant parfaitement qu’il n’en est rien. Ce n’est pas seulement une agression contre votre ego; cela ébranle les fondations mêmes de votre sentiment de soi. Un être humain privé de faculté d’avoir un impact significatif sur le monde cesse d’exister.

— David Graeber, Bullshit Jobs, chap. 3 : «Pourquoi avoir un job à la con rend-il si souvent malheureux?»

Merci! Nous vous envoyons de ce pas un message de confirmation!

Let’s block ads! (Why?)

Source: Lire l'article complet de Antipresse

À propos de l'auteur Antipresse

« Chaque dimanche, un antidote à l'idiotie ambiante. » L’Antipresse est née de notre sentiment d’étouffement et de désarroi face à l’appauvrissement constant de l’information des médias de grand public, au relâchement de leur langue et de leur style, à leur incohérence intellectuelle, à leur parti pris devenu structurel, à leur éloignement préoccupant de la réalité vécue par la plupart des gens. Lire le Manifeste d'Antipresse La presse à l’endroit. Chaque dimanche matin à 7h, l’Antipresse envoie son Drone combattre les idées reçues médiatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You