Un train vaut mieux que deux tu l'auras

Ce qui sous-tend évidemment le projet, c'est le fait d'éviter l'océan "international" (c'est-à-dire la puissance maritime anglo-saxonne) et de favoriser les voies de transport continentales où l'empire n'a pas son mot à dire. En un mot, accélérer l'int...
Un train vaut mieux que deux tu l'auras

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sources

Catégories

Archives

Recherche avancée

  • Catégories

  • Étiquettes

  • Date (min..max)

  • Texte

Derniers articles parus